Outils pour utilisateurs

Outils du site


documentation:extensions_tz51_pour_mblock

Extensions TZ51 pour mblock

Téléchargements

mBlock intègre l'environnement de Scratch en ajoutant la possibilité de piloter du matériel tels que les produits de la gamme Arduino™, Grove ainsi que la gamme de produits Makeblock. En installant les extensions ci-dessous, vous serez en mesure d'utiliser mblock avec le matériel de Technozone51. Les extension ci-dessous ont été validées pour la version 3.4.11 de mblock. Nous ne garantissons pas ces extensions pour les versions antérieures ou supérieures de mblock.

Installation des extensions

  • Créez un répertoire “extensions_tz51” quelque part sur votre disque dur.
  • Téléchargez les extensions ci-dessus et copiez les fichiers zip dans le répertoire précédemment créé.

Remarque : Ne pas décompresser les fichier ZIP téléchargés !

  • Lancez le logiciel mblock en mode administrateur
  • cliquez sur “choix des extensions” puis “gérer les extensions”

  • Cliquez sur le bouton “installées” pour voir la liste des extensions déjà installées puis cliquez sur le bouton “Ajouter”.

  • Sélectionner le répertoire dans lequel vous avez téléchargé les extensions (1) , sélectionner les fichiers zip (2), sélectionner l'extension à ajouter (3) puis cliquez sur le bouton “ouvrir” (4)

  • L'extension doit apparaître dans la liste des extensions installées. Le numéro de version permet de vous assurer que vous disposez de la dernière version de l'extension. Pour installer une nouvelle version d'une extension , il faut commencer par l'enlever en cliquant sur le bouton “enlever” puis d'ajouter la nouvelle extension comme expliqué précédemment.

Présentation rapide du contenu des extensions

L'extension "tz51_actionneurs" ( version 2.0 )


  • Allume ou éteint la led connectée à la broche spécifiée

  • Active ou désactive le relais connecté à la broche spécifiée

  • Commande la puissance du module MOSFET connecté à la broche PWM spécifiée

  • Joue une note de musique sur le buzzer connecté à la broche spécifiée. On peut choisir la hauteur de la note a jouer ( notation anglaise ) ainsi que sa durée.

L'extension "tz51_capteurs" ( Version 2.0 )


  • Teste si un bouton connecté à la broche spécifiée a été appuyée.

  • Teste si le fin de course connecté à la broche spécifiée a été appuyée.

  • Teste si le capteur ILS connecté à la broche spécifiée détecte un champ magnétique

  • Teste si le capteur de proximité connecté à la broche spécifiée détecte un obstacle

  • Teste si la barrière infrarouge connectée à la broche spécifiée détecte un obstacle

  • Teste si le capteur de ligne connecté à la broche spécifiée détecte une ligne

  • Teste si le capteur de mouvement connecté à la broche spécifiée détecte une présence

  • Lit la position du potentiomètre connecté à la broche analogique spécifiée. Renvoie une valeur entre 0 et 1023.

  • Lit la température en °C sur la CTN connectée à la broche analogique spécifiée

  • Lit la luminosité en Lux sur la cellule LDR connectée à la broche analogique spécifiée

  • Lit la distance en cm mesuré par le sonar connecté aux broches TRIG et DIST spécifiées

  • Provoque la lecture de la température sur un capteur DS18B20 connecté à la broche spécifiée. Ce bloc ne renvoie pas le résultat de la lecture. Utilisez le bloc suivant pour obtenir le résultat de la mesure.

  • Renvoie la température lu avec le bloc précédent en centième de degré. Par exemple une valeur de 2045 correspond à une température de 20,45 °C. Il faut a nouveau préciser sur quel broche le capteur DS18B20 est connecté.

  • Ce bloc d'initialisation d'un capteur de température et d'humidité DHT22/DHT11 est à mettre avant la boucle principale de votre programme. Ce bloc est nécessaire pour utilisez les deux blocs suivants.

  • Lit la température en centième de °C sur le capteur DHT22 connecté à la broche spécifiée

  • Lit le taux d'humidité en % sur le capteur DHT22 connecté à la broche spécifiée

  • Initialise le capteur BME280 connecté au bus I2C

  • Provoque une lecture de la températute/humidité/pression sur un BME280 connecté au bus I2C. Utilisez les trois blocs suivants pour accéder aux mesures.

  • Lit la température en °C

  • Lit l'humidité en %

  • Lit la pression en Pascal (Pa)

L'extension "tz51_moteurCC"


  • Commande le moteur A connecté à la carte EASYCON1 équipée de l'option MOT1. Choisir le sens de rotation et la vitesse du moteur comprise entre 0 (arrêt) et 255 (pleine vitesse)

  • Commande le moteur B connecté à la carte EASYCON1 équipée de l'option MOT1. Choisir le sens de rotation et la vitesse du moteur comprise entre 0 (arrêt) et 255 (pleine vitesse)

  • Commande le moteur A connecté à la carte EASYBOT1 équipée de l'option MOT1. Choisir le sens de rotation et la vitesse du moteur comprise entre 0 (arrêt) et 255 (pleine vitesse)

  • Commande le moteur B connecté à la carte EASYBOT1 équipée de l'option MOT1. Choisir le sens de rotation et la vitesse du moteur comprise entre 0 (arrêt) et 255 (pleine vitesse)

  • Commande le moteur connecté à la carte MOT2. Choisir le sens de rotation et la vitesse du moteur comprise entre 0 (arrêt) et 255 (pleine vitesse). Spécifiez les broche DIR et PWM utilisées

  • Commande la position entre 0° et 180° d'un servo-moteur connecté à la broche spécifiée.

  • Renvoie la position du servo-moteur connecté à la broche spécifiée

L'extension "tz51_télécommande"


  • Ce bloc d'initialisation d'une télécommande infrarouge est à mettre avant la boucle principale de votre programme. Ce bloc est nécessaire pour utilisez les trois blocs suivants. Spécifiez la broche sur laquelle est connecté votre capteur infrarouge

  • Vide le tampon de la télécommande. Utilisez ce bloc après avoir testé si une touche a été appuyé et après avoir testé le code des touches

  • Teste si une touche de la télécommande a été appuyée

  • Renvoie le code de la touche appuyée sous la forme d'une chaine hexadécimale

L'extension "tz51_lcd"


  • Ce bloc d'initialisation d'un écran LCD à interface I2C est à mettre avant la boucle principale de votre programme. Ce bloc est nécessaire pour utilisez les trois blocs suivants. Spécifiez l'adresse I2C de votre écran LCD ainsi que ses caractéristiques. L'écran se connecte à la broche I2C d'une carte EASYBOT1 ou EASYCON2

  • Ecrit un texte sur l'écran LCD à la position spécifiée

  • Efface l'écran LCD

  • Permet de contrôler les fonctions spéciales de l'afficheur ( Rétro-éclairage, curseur, clignotement du curseur … )

L'extension "tz51_bluetooth"


  • Ce bloc d'initialisation du module bluetooth est à mettre avant la boucle principale de votre programme. Ce bloc est nécessaire pour utilisez les trois blocs suivants. Spécifiez les broches RX et TX

  • Teste si un message bluetooth a été reçu

  • Lit le dernier message bluetooth reçu sous forme d'une chaine de caractêres

  • Envoie un texte sur la liaison bluetooth

L'extension "tz51_rtc"


  • Pour inclure une pause dans votre programme. La durée est en millisecondes

  • Ce bloc est à utiliser une fois pour mettre à jour la date de l'horloge temps réel montée sur une carte EASYBOT1 ou EASYCON2. Il vous suffit de préciser le jour, le mois et l'année

  • Ce bloc est à utiliser une fois pour mettre à l'heure l'horloge temps réel montée sur une carte EASYBOT1 ou EASYCON2. Il vous suffit de préciser les heures, minutes et secondes

  • Renvoie la date actuelle sous la forme d'une chaine formatée JJ/MM/AA

  • Renvoie l'heure actuelle sous la forme d'une chaine formatée HH:MM:SS

  • Renvoie un nombre correspondant au jour, mois, année, heure, minute, seconde de la date actuelle

  • Renvoie le nombre de millisecondes ou de microsecondes écoulées depuis le dernier démarrage de la carte arduino

L'extension "tz51_wifi" ( ver 3.0 )


  • Ce bloc d'initialisation du module WIFI1 ou WIFI2 à mettre avant la boucle principale de votre programme. Ce bloc est nécessaire pour utilisez les blocs suivants. Spécifiez les broches RX et TX

  • Utilisez une fois ce bloc pour configurer votre module WIFI1 ou WIFI2 :
    • Choisir entre le mode AP ( Access Point ) ou STA ( Station ) : Seul le module WIFI2 tient compte de ce paramètre. Le module WIFI1 est toujours en mode STA
    • Choisir le SSID de votre module en mode AP ou le SSID de votre réseau wifi en mode STA
    • Choisir le mot de passe de votre choix ( plus que 8 caractères ) en mode AP ou spécifier le mot de passe de votre réseau wifi en mode STA
    • Choisir l'IP de votre module en mode AP ou STA
    • Choisir l'IP de votre passerelle (gateway) : En mode AP il doit être identique à l'IP de votre module. En mode STA, il faut renseigner l'IP de la passerelle de votre box
    • Choisir le masque de sous réseau utilisé (subnet)
    • Basculer verbose sur ACTIVE ou DESACTIVE pour obtenir des informations de débogage sur le port série du module. N'est valable que pour le module WIFI2

  • Ce bloc doit être inclus dans la boucle principale de votre programme ( en général à la fin ) afin de garantir la bonne réception des ordres wifi

  • Teste si un message wifi a été reçu

  • Vide le tampon des message wifi. Faire obligatoirement cette opération après avoir traité un éventuelle message wifi pour permettre la réception d'un nouveau message.

  • Change la couleur de la led de l'interface web associée au champ spécifié

  • Teste si l'interrupteur de l'interface web associé au champ spécifié a basculé sur VRAI ou FAUX

  • Modifie la position de l'interrupteur sur VRAI ou FAUX associé au champ spécifié.

  • Teste si le bouton de l'interface web associé au champ spécifié a été appuyé

  • Utilisez ce bloc juste après le test précédent pour réinitialiser l'état du bouton associé au champ spécifié dans son état original. Si vous ne réinitialiser pas le bouton, il sera impossible de tester un nouvel appuie sur celui-ci

  • teste si le potentiomètre associé au champ spécifié a changé de position

  • Renvoie la valeur donnant la position du potentiomètre qui a changé de position. Ce bloc doit être utilisé juste après le test précédent

  • modifie la position du potentiomètre de l'interface web associé au champ spécifié

  • modifie la position de la gauge de l'interface web associée au champ spécifié

  • modifie le texte du label de l'interface web associé au champ spécifié

  • teste si le texte contenu dans la zone d'édition de l'interface web associé au champ spécifié a changé

  • lit le texte de la zone d'édition de l'interface web qui a changé. Ce bloc doit être utilisé juste après le test précédent

  • lit le nombre contenu dans la zone d'édition qui a changé. Ce bloc doit être utilisé juste après le test précédent

  • Ecrire un texte dans le fichier de log dont le numéro est spécifié. Ce bloc permet de stocker les valeurs de mesures par exemples. Ne fonctionne que sur le module WIFI2

  • Efface le fichier de log dont le numéro est spécifié. Ne fonctionne que sur le module WIFI2

  • Change la résolution de la caméra. A n'utiliser que si le shield ARDUCAM2MP est présent sur le module WIFI2

  • Prends une photo avec la camera (ARDUCAM2MP) est la stocke dans le fichier image dont le numéro est spécifié.

  • Affiche l'image dont le numéro est spécifié dans le camera wiever associé au champ spécifié.

Structure générale d'un programme Arduino avec mblock


Votre programme doit impérativement commencer par le bloc d'entête (1) “Arduino-générer le code”. Suive les blocs d'initialisation (2) reconnaissables à la petite astérisque * en début de bloc. Ces blocs d'initialisation doivent impérativement être positionner avant votre boucle principale (3). La boucle principale de votre programme doit impérativement être contenu dans un bloc “répéter indéfiniment”.

Quelques tutoriaux avec mblock

documentation/extensions_tz51_pour_mblock.txt · Dernière modification: 2018/05/09 12:29 par admin